🎬 Film : La prophétie de l'horloge (⭐⭐⭐⭐⭐)

28/02/2019

 

 

"Cette aventure magique raconte l'histoire de Lewis Barnavelt, un jeune orphelin de 10 ans, qui part vivre chez son oncle Jonathan Barnavelt, après la mort de ses parents. Lewis découvre un monde fait de magie et de merveilles grâce à la fantaisie de son oncle qui vit dans une vieille demeure hantée par une pendule et dont les murs résonnent d’un mystérieux tic-tac. La voisine, une certaine Florence Zimmerman, est également magicienne. La pendule en question aurait le don de provoquer la fin du monde. Son propriétaire Isaac Izard, un sorcier maléfique, cherche à s'emparer de cet objet pour provoquer l'Apocalypse. Mais lorsque Lewis réveille les morts accidentellement dans la ville, c’est tout un monde secret de mages, de sorcières... qui vienne détruire le monde."

 

"En juin 2017, il est annoncé qu'Eli Roth va réaliser une adaptation cinématographique du roman La Pendule d'Halloween de John Bellairs avec Jack Black en tête d'affiche. En août 2017, Cate Blanchett est en négociations pour apparaitre également dans le film. En septembre 2017, Kyle MacLachlan et Owen Vaccaro sont respectivement choisis pour incarner le sinistre Isaac Izard et le jeune orphelin Lewis Barnavelt. Colleen Camp incarne quant à elle Mme Hanchett. Elle est suivie par Renée Elise Goldsberry, Vanessa Anne Williams et Sunny Suljic."

Le réalisateur "Eli Roth" a atteint son objectif avec ce superbe film familial où la magie est le fil conducteur d'une merveilleuse aventure pleine de fantaisie et de bonne humeur qui ravira un très large public, petits et grands. Le film jouit d'une réalisation soignée et d'un très bon scénario, de plus le film est servi par d’excellents acteurs:"Jack Black" dans le rôle de Jonathan Barnavelt, "Cate Blanchett" dans le rôle de Mme Zimmermann et le jeune "Owen Vaccaro" dans le rôle de Lewis Barnavelt" entre autres.

Il est réconfortant de se plonger dans des œuvres orientées pour le jeune public où ce dernier n’est pris ni pour un imbécile ni pour un petit être fragile : La Prophétie de l'horloge émerveille par ses trouvailles déjantées, son rythme pensé comme un vaste crescendo horrifique et ses très bons acteurs. Sans rien révolutionner, le film mêle étroitement les registres et propose un vrai spectacle pour le ravissement des yeux et des oreilles : centré autour de la thématique de la famille, il consacre la magie de l’unité au-delà des apparences souvent trompeuses d’une société aux mille reflets déformants. La vérité s’apprend dans les livres, guidée par l’adulte avisé que l’enfant remettra en cause de sorte à aboutir à un ex aequo où chacun apprend de ses erreurs, de ses peurs. Une belle réalisation, classique et efficace, qu’Eli Roth ponctue de quelques scènes fortes comme il les apprécie. La Prophétie de l'horloge prend le temps de développer ses personnages et son intrigue, donne lieu à un bon divertissement hollywoodien qui enchante sans céder à la guimauve si souvent servie aux plus jeunes. C’est déjà beaucoup.

En abordant le conte noir pour culottes courtes, le réalisateur du surestimé Cabin Fever change de genre et vise une cible peu exigeante amatrice de pets et de délires de mômes, néanmoins une cible éprise de fantastique et de frissons à modulations variables, ce même public qui jadis fit de Gremlins ou Monster House des succès. Point commun entre les deux œuvres citées ? Ce sont bien des productions Amblin Entertainment.

Has been dans un genre où il met les pieds pour la première fois, Eli Roth livre une comédie à effets spéciaux poussive, incapable d’approcher les classiques du genre vers lesquels il souhaiterait tendre. Dans sa recette, il mélange les ingrédients de Beetlejuice, La Famille Addams et Harry Potter, sans pour autant en trouver l’irrésistible recette.
Nul besoin d’être un prophète pour affirmer qu’il sera difficile de trouver un charme vintage à ce séjour dans une fantasmagorie artificielle, à moins d’avoir moins de 15 ans et d’être un inconditionnel de Jack Black, ou bien de trouver la promo d’Universal attrayante car pour le coup, celle-ci a le mérite d’être franche et honnête sur le produit vendu…

 

 

 

Please reload

June 13, 2019

Please reload

Please reload