Salem, la série qui dépoussière les sorcières

23/09/2018

2016 - 18+ - 3 saisons

Cette série dramatique qui se déroule dans le Salem du 17e siècle explore ce qui a causé les affreux procès pour sorcellerie qui ont défrayé la chronique.

Avec : Janet Montgomery, Shane West, Seth Gabel

 

Genres : Séries, Séries d'épouvante, Séries SF et fantastique, Séries thrillers, Séries US

Créateurs : Adam Simon, Brannon Braga

 

 

L'intrigue de Salem se déroule dans la ville du même nom, au XVIIème siècle. George Sibley dirige d'un bras de fer la communauté, le puritanisme, la chasteté, la piété, la torture et les humiliations publiques sont monnaie courante pour les habitants. John Alden ne supporte plus cette vie et décide de s'engager dans l'armée pour partir loin de sa ville natale. Avant son départ, il passe une dernière nuit avec la femme qu'il aime, il jure de la retrouver dès la fin de la guerre. Malheureusement, alors qu'il part affronter son destin, Mary est traînée sur la place publique. George l'accuse d'être le pêché incarné, il compte bien faire d'elle un exemple.

Dix ans se sont écoulés lorsque John retourne auprès des siens. Sa ville natale a bien changé, elle s'est transformée en une place tournante du commerce. Un phénomène surnaturel s'est aussi abattu sur Salem. Des sorcières y ont élu domicile, elles terrorisent les habitants. Mais ce n'est pas tout, des chasseurs de sorcières ont été envoyés du monde entier pour les détruire. À l'entrée de la ville, une famille entière a été pendue, accusée d'appartenir aux forces du mal. La raison a laissé place à l'hystérie générale et des innocents ne cessent de perdre la vie. John part alors à la recherche de son amour perdu et découvre avec stupeur qu'elle a épousé George Sibley.

 

Bien loin des séries du genre comme Charmed ou Witches of east end, Salem est une série beaucoup plus sombre qui tend vers l’horreur et parfois le gore. Cette ambiance la rend unique en son genre. La première saison a su capter mon attention malgré un épisode pilote long à démarrer et des longueurs qui interviennent, coupant le rythme.

 

Pour sa toute première série, WGN America, une petite chaîne de Chicago, mise beaucoup sur cette création fantastique d’Adam Simon et de Brannon Braga (scénariste de Star Trek : Générations et Star Trek : Premier Contact), qui nous plonge au cœur de la jeune Amérique puritaine du XVIIème siècle. Dans la petite ville mythique du Massachussetts, des femmes sont accusées d’avoir pactisé avec le diable, et sont condamnées pour sorcellerie puis pendues ou brûlées au bûcher. Tout un programme !…
Si la sorcellerie est l’un des thèmes favoris des séries adolescentes, comme en témoigne Witches of The East End qui lorgne mollement du côté de Charmed, Salem est destinée quant à elle, à un public adulte. Son ambiance fantastique, provocante et oppressante, mêlant sang, sexe, et surnaturel, en fait de ce point de vue, une série mâture et sans concessions, l’éloignant néanmoins de la véracité historique. Malgré un pilote un peu lent et flou, le show parvient au fil des épisodes à créer du mystère autour du rassemblement des sorcières et des ambitions qui les animent. De même, la bataille biblique entre les Puritains qui défendent les lois du Dieu tout puissant, et ces sorcières avides de pouvoir, apportent leur lot d’injustices, de violences, et d’exécutions sommaires. Certaines scènes malmènent la rétine, comme cette jeune femme possédée qui désigne, tel un chien renifleur, la sorcière de son doigt vengeur en vociférant : « The Witch !». On est bien loin de l’humour ou de la fantaisie des Grimm ! Dès l’affiche façon Hannibal et son trailer, Salem annonce clairement son ambition de se rapprocher davantage de « Coven » d’American Horror Story. Cette ambiance gothique envoûtante est indéniablement le point fort de la série; pour le reste, la réalisation assez noire, la photographie sublime et glauque à souhaits, les costumes, l’époque et le générique d’ouverture à la Marilyn Manson, (Cupid carries a gun composée avec Tyler Bates) suffisent à créer un univers délicieusement macabre.
Salem pourrait donc être une réussite si elle remplissait plusieurs conditions, afin que la magie perdure. Tout d’abord, il faudrait que la force du scénario soit suffisante lors de la seconde saison pour faire oublier le contexte bouseux de ce microcosme urbain minuscule ; il faudrait que la force des dialogues perdure ; il faudrait également sortir de cette dichotomie trop facile entre méchantes sorcières et puritains inquisiteurs, en complexifiant les enjeux et les trames secondaires. Il faudrait enfin peut-être, renouer avec l’Histoire et ne pas tomber dans la facilité de la surenchère fantastique. C’est là où les scénaristes vont véritablement sceller le sort de Salem, le devenir d’une série culte, ou un feu éphémère de la Saint-Jean…

 

 

Première saison (2014)
  1. Le Vœu (The Vow)

  2. L'Enfant pétrifié (The Stone Child)

  3. En vain (In Vain)

  4. Les Survivants (Survivors)

  5. Mensonges (Lies)

  6. Rose & Mary (The Red Rose and the Briar)

  7. Nouveaux territoires (Our Own Private America)

  8. L'Étau se resserre (Departures)

  9. Que dieu vous garde (Children Be Afraid)

  10. La Maison du mal (The House of Pain)

  11. Un plan diabolique (Cat and Mouse)

  12. Révélations (Ashes, Ashes)

  13. Le Grand Rite (All Fall Down)

Deuxième saison (2015)
  1. Pas de quartier (Cry Havoc)

  2. Baiser de sang (Blood Kiss)

  3. De l'intérieur (From Within)

  4. Le livre des ombres (Book of Shadows)

  5. La mer profonde (The Wine Dark Sea)

  6. Traître clair de lune (Ill Met By Moonlight)

  7. Sous influence (The Beckoning Fair One)

  8. Les oiseaux morts (Dead Birds)

  9. Le salaire du péché (Wages of Sin)

  10. Jusqu'à ce que la mort nous sépare (Til Death Do Us Part)

  11. Sur la Terre comme en enfer (On Earth As In Hell)

  12. Que jamais minuit ne sonne (Midnight Never Come)

  13. L'heure des sorcières (The Witching Hour)

Troisième saison (2016-2017
  1. Après la chute (After the Fall)

  2. Cœur diabolique (The Heart Is a Devil)

  3. Le Jugement (The Reckoning)

  4. Les Agents de la nuit (Night's Black Agents)

  5. La Reine des sorcières (The Commonwealth of Hell)

  6. L'Enfant du mercredi (Wednesday's Child)

  7. L'Homme du jeudi (The Man Who Was Thursday)

  8. Les Chevaliers du vendredi (Friday's Knights)

  9. Samedi soir en enfer (Saturday Mourning)

  10. Le Dimanche noir (Black Sunday)

Mais rassurez-vous : le série aura bien une fin et une conclusion digne de ce nom : "On savait que cette saison 3 serait la dernière, alors on a pu se préparer et écrire un climax final excitant, pour boucler l'histoire de Mary", confient les producteurs Brannon Braga et Adam Simon dans Deadline. "Nous sommes reconnaissants envers WGN America et Fox 21 d'être des partenaires aussi formidables et de nous donner carte blanche pour créer une conclusion satisfaisante, une fin qui respectera Salem et ses fans."
Please reload

June 13, 2019

Please reload