Festival d'Angoulême 2018

27/01/2018

Expositions, rencontres, stars venues du monde entier et surtout du Japon... Présidée par Cosey, la 45e manifestation internationale dédiée au neuvième art ouvre ses portes ce jeudi pour quatre jours de festivités. Tour d'horizon en neuf grandes cases.

 

La 45e édition du Festival d'Angoulême, ouvre ses portes ce jeudi 25 janvier jusqu'à dimanche 28 janvier. Quatre jours sous le signe du Japon, invité d'honneur cette année. Expositions, conférences, concerts, exclusivités, rencontres... La programmation promet une fois encore de beaux rendez-vous pour les bédéphiles. Le Figaro vous présente sa sélection.

 

● Cosey: une quête de l'épure

 

Angoulême a sacré, cette année, un auteur à part. Nombreux sont ceux qui ont été marqués et influencés par son travail, comme Étienne Davodeau ou encore Manu Larcenet. Né à Lausanne, c'est au beau milieu des Alpes suisses que Cosey acquiert le goût des grands espaces enneigés, de la littérature américaine et de la bande dessinée. Auteur mystique, ce globe-trotter de 66 ans, qui a appris son métier sous la férule de Derib (Yakari, Buddy Longway...), a fait voyager plus d'un lecteur avec sa saga culte Jonathan, publiée dans Le Journal de Tintin en 1975.

 

» LIRE AUSSI - Cosey, Grand Prix d'Angoulême de la BD: «Je n'y croyais plus»

 

Le succès de Jonathan lui permet d'ouvrir d'autres portes. Ainsi, son talent pour la représentation graphique du vide, et l'écriture du non-dit, explose dans À la recherche de Peter Pan, paru au Lombard en 1985. Cosey s'affirme alors comme l'un des grands précurseurs d'un genre aujourd'hui incontournable: le roman graphique. Titre qui sera suivi par Le Voyage en Italie, Saïgon-Hanoï et Le Bouddha d'Azur, notamment, aux éditions Dupuis dans la collection Aire libre.

 

(source : http://www.lefigaro.fr/bd/2018/01/25/03014-20180125ARTFIG00026-festival-de-la-bd-d-angouleme-2018-les-temps-forts-de-cette-edition.php

 

Please reload

June 13, 2019

Please reload

Please reload