Joyeux Ostara

20/03/2017

 

Cet article est publié à l'heure pile poile de la levée du soleil pour ce 20 mars 2017, heure du début des festivités d'Ostara.

 

Ostara est célébré à l'équinoxe de printemps, quand le jour et la nuit sont égaux. Il est considéré comme le point culminant de la saison printanière, quand la vie s'éveille dans toutes les directions. Comme Imbolc, Ostara est un Festival de l'aube et de la vie croissante. Ostara vient du mot Germain "Ost" ou "Est", une référence pour l'aube et la vie renouvelée. Les rituels d'Ostara célèbrent la vie renouvelée sous plusieurs formes : on peint des œufs, symboles de renaissance, avec des couleurs vives et on les utilise dans des rites sacrés avant de les manger. Les bébés animaux, spécialement les poussins, canetons, et lapereaux, sont tous symboliques de la saison. Le Lapin, ancien symbole de la Lune, représente le renouvellement de la fertilité de la Terre.

 Ostara est un Sabbat Solaire et est sacré pour le Jeune Dieu, Seigneur du Soleil levant et de la Vie. Il est le gardien des plantes qui poussent et des animaux, et aussi de la lumière grandissante du Soleil. Ce Dieu a plusieurs noms, mais Il est particulièrement vénéré comme l'Homme Vert, sous la forme duquel on le voit entouré de verdure, qui sort même de Ses lèvres comme un souffle. Sous cette forme, il est aussi connu comme Jack le Vert, ou George le Vert. Parfois il est représenté comme un arbre. Des « Mâts de Mai », ou bien des « Arbres de Mai » sont parfois utilisés dans le cadre des festivités d'Ostara, et représentent le sexe du Jeune Dieu.

 On raconte que La Déesse sortie de son sommeil enveloppe la terre de fertilité, le Dieu gagne en maturité et parcourt les prairies verdoyantes. Les animaux sauvages poussés par les déités s’accouplent, c’est la période des semences dans les champs. C’est aussi le temps d'agir et de s'occuper des plantations des plantes utilisées en magie et des jardins rituels. Certains aspects de la fête chrétienne de Pâques reprennent des éléments de cette fête païenne, comme les cloches qui étaient sonnées pour provoquer le réveil de la nature ou encore les œufs offerts à la terre comme offrande à la déesse de la fertilité. De la même façon que la lumière vainc les ténèbres, c’est le jour pour chasser les mauvaises influences et les bannir.

 

Please reload

June 13, 2019

Please reload